Article TerreNet : L’outil de clarification du marché du carbone pour les agris et les acheteurs

La plateforme digitale FarmVault a été développée pour éviter le double compte des réductions d'émissions et de la capture du carbone d'agriculteurs participant à plusieurs programmes de rémunération carbone. (©Terre-net Média)
L'association Climate Agriculture Alliance vient d'annoncer le lancement officiel de FarmVault, la plateforme d'identification unique pour tous les agriculteurs engagés dans un programme carbone, afin d'éviter le double compte des réductions d'émissions.

Un an après sa création, Climate Agriculture Alliancereprésente aujourd’hui 4 800 agriculteurs engagés dans différents programmes carbone sur le marché français et plus de 7 400 agriculteurs en Europe. Sa mission : « assurer le renforcement de la confiance dans cette nouvelle industrie, qu’est le marché du carbone agricole », indique Anaël Bibard, président de l’association, également président et co-fondateur de FarmLeap

Et c’est notamment dans cet objectif que l’association vient d’officialiser le lancement de son premier outil FarmVault, ce mercredi 1er mars au Salon de l’agriculture.« La plateforme digitale est complètement indépendante : elle a été développée par un tiers de confiance et auditée pour identifier de manière unique les parcelles engagées dans un programme de rémunération carbone ». Ce « coffre-fort » permet, de manière sécurisée, d’éviter le double compte des réductions d’émissions et de la capture du carbone d’agriculteurs participant à plusieurs programmes de rémunération carbone.

 

« C’est un outil de clarification du marché : pour les agriculteurs, ils savent dans quoi ils s’engagent dès l’instant qu’ils inscrivent leurs parcelles dans FarmVault, et cela vaut aussi pour les acheteurs. Il en va de la légitimité de l’agriculture et de la pérennité du marché », ajoute Charles Vaury, trésorier de Climate Agriculture Alliance et directeur de la transition chez Gaïago

L’association ambitionne ainsi « de faire de FarmVault, l’outil de référence sur le marché européen ». Les programmes du Label bas carbone (atelier grandes cultures, Carbon Agri, Haies, Plantation vergers, Ecométhane), Gaïago Carbone, Soil Capital, programme Rize, Oléoze et Regeneration program sont à ce stade intégrés à la plateforme. Et cette dernière sera enrichie au fur et à mesure des nouveaux acteurs sur le marché ».

« Augmenter la valeur du marché du carbone pour financer la transition »

Aujourd’hui, le prix de la tonne de C stocké tourne autour des 30-35 €. « Mais aux États-Unis, certains crédits carbone sont achetés jusqu’à 700 €/t de C stocké. C’est un  marché volontaire : une entreprise est libre de payer le prix qu’elle veut si elle estime qu’il y a un enjeu à ce que l’agriculture soit valorisée ». 

Ainsi pour Charles Vaury, « la sécurisation permise avec FarmVault représente un argument supplémentaire pour accélérer le financement de projets plus locaux et à impact, et aussi pour mieux les valoriser. Augmenter la valeur des crédits carbone est un objectif pour l’ensemble du marché. À 30-35 €/t, ce n’est pas viable aujourd’hui pour les agriculteurs, compte-tenu du coût de la transition pour une agriculture régénératrice, estimé autour des 150-200 €/ha. Si on compte, en moyenne, 2 t de C stocké grâce aux pratiques mises en place, on est loin du compte pour financer la transition. 70 à 100 €/t de C stocké sera un prix plus raisonnable pour cela ». 

L’association se veut aussi « être un espace d’échanges entre ses différents acteurs, précise Anaël Bibard. Elle a d’ailleurs été nommée par la Commission européenne en tant que membre observateur du groupe d’experts « Carbon Removal ». Ce qui nous permet d’être au plus près des discussions et de faire entendre la voix du carbone agricole ». Parmi les sujets de réflexion en cours : « l’évolution potentielle du critère de l’additionalité. Même s’il reste impératif, l’idée serait de le traiter différemment sur la séquestration et la réduction des émissions de carbone. L’objectif derrière : faire reconnaître aussi les efforts des pionniers de la transition dans ces programmes ». Affaire à suivre donc ! 

1. L’association a été fondée par des entreprises présentes sur le marché du carbone agricole européen : FarmLeap, Gaïago, TerraTerre, Genesis, SoilCapital, MyEasyFarm, Rize et CarboneFarmers. Elles ont depuis été rejointes par Sysfarm, Agdatahub, la Filière CRC, Klim, La Coopérative Carbone , GreenPods, Pur Projet, UPL et ReGeneration.

Article par  Sophie Guyomard, le 02 Mars 2023 à 17:59  

Ce document contient des éléments protégés par le droit d’auteur. Reproduit par MyEasyFarm avec l’autorisation de CFC Paris. Téléphone : 01 44 07 47 70.

Partager :

Autres articles

Terres Innovation 2024

Retrouvez MyEasyFarm les 15 et 16 Mai à Chambry (02) à l’occasion de l’événement Terres Innovation.

Rechercher sur le site

Nous vous remercions d'avoir téléchargé
le pitch Deck de MyEasyFarm!

Appuyez sur le bouton ci-dessous pour commencer votre téléchargement.

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Démarrez un essai gratuit de 30 jours

Aucune carte de crédit nécessaire pour commencer le test gratuit.

Sans engagement, annulation possible à tout moment.

Vous souhaitez une présentation en ligne ?

Découvrez MyEasyFarm en 60 minutes sans vous déplacer, grâce à une présentation / démonstration en WebConférence depuis votre ordinateur.

Pour consulter les dates des prochaines sessions et vous inscrire :